Casablanca

Synopsis

A Casablanca pendant la Seconde Guerre Mondiale, le night-club le plus couru de la ville est tenu par Rick Blaine, un Américain en exil. Mais l’établissement sert également de refuge à ceux qui voudraient se procurer les papiers nécessaires pour quitter le pays. Lorsque Rick voit débarquer un soir le dissident politique Victor Laszlo et son épouse Ilsa, quelle n’est pas sa surprise de retrouver dans ces circonstances le grand amour de sa vie…

Limité au niveau budget, l’avion que l’on voit dans la scène finale est en réalité en carton, avec comme équipage des nains pour donner l’illusion d’un appareil de taille réelle. 

En Allemagne, le film n’a pas pu sortir pendant la guerre, car il était considéré par les autorités comme une oeuvre de propagande anti-nazie. Après la guerre, le film fut projeté mais avec 20 minutes de coupes ; toutes les références au nazisme et le personnage du Major Strasser ayant été supprimées. 

Rick’s Cafe était l’un des rares décors originaux construits pour le film, les autres ont tous été recyclés à partir d’autres 

productions de Warner Brothers en raison des restrictions de guerre sur les matériaux de construction.

Ce sont notamment des exilés allemands ou juifs qui incarnent les rôles de nazis et qui ne pouvaient que se sentir concernés par le sujet du film.

En 1987, une copie intégrale a été projetée au Festival du film de Rio avec une fin alternative. Ingrid Bergman n’y prenait pas l’avion et retournait dans les bras d’Humphrey Bogart. 

Chef d’oeuvre incontesté du cinéma, il n’y a pas grand chose à dire à part de le voir au moins une fois dans sa vie.

Fiche technique

Titre original : Casablanca Réalisation : Michael CURTIZ Scénario : Julius J. EPSTEIN, Philip G. EPSTEIN, Howard KOCH Musique : Max STEINER Photographie : Arthur EDESON Son : Francis J. SCHEID Costumes : ORRY-KELLY Montage : Owen MARKS Décors : George James HOPKINS Effets spéciaux : Lawrence W. BUTLER, Willard Van ENGER Pays : Etats-Unis Date : 1943 Genre : Drame Durée : 102 mn Interprètes : Humphrey BOGART, Ingrid BERGMAN, Paul HENREID, Claude RAINS, Conrad VEIDT, Peter LORRE N&b

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s