Rebecca

Synopsis

Au lendemain de son mariage avec Maxime de Winter, un noble anglais, une jeune femme s’installe dans son château. elle est accueillie froidement par la gouvernante. Le souvenir de Rebecca, la première femme de Maxime, morte noyée, plane sur la demeure. La nouvelle Mme de Winter se retrouve prisonnière d’un piège qu’elle tisse involontairement.

Un film très sombre, très psychologique. La rivalité entre trois femmes dont une morte rend ce film très tendu. On pourrait presque le mettre dans la catégorie thriller. Le jeu entre les deux actrices principales et la façon de filmer du maître Hitchcock font de ce film un chef-d’oeuvre. 

Alfred Hitchcock et le directeur de la photographie George Barnes ont utilisé une technique connue sous le nom de «photographie au point profond» dans ce film. C’est l’un des rares films à utiliser cette technique avant « Citizen Kane » (1941). Hitchcock l’avait également utilisé dans « Downhill » (1927).

Certains des extérieurs de Manderley ont été tournés à Del Monte, en Californie, tandis que les scènes de plage ont été filmées sur l’île de Santa Catalina.

Ce film a eu une énorme influence sur « Citizen Kane » (1941): les deux films utilisent la photographie à mise au point profonde. Les deux films ont des demeures – Manderley dans ce film et Xanadu dans Citizen Kane (1941). Rebecca et Charles Foster Kane sont tous deux morts et leur vie est explorée à travers le point de vue des autres. Rebecca et Charles Foster Kane ont des relations adultères. Mme Danvers dans ce film et Mary Kane dans Citizen Kane (1941) sont habillées de la même manière et les deux personnages se comportent également froidement. Ce film se termine par un oreiller brûlant avec un « R » géant dessus et Citizen Kane (1941) se termine par un traîneau en feu avec « Rosebud » dessus.

Fiche technique

Titre original : Rebecca Réalisation : Alfred HITCHCOCK Scénario : Robert E. SHERWOOD, Joan HARRISON, Philliip MACDONALD, Michael HOGAN Musique : Franz WAXMAN Photographie : George BARNES Son : Jack NOYES Costumes : Irene Montage : Hal C. KERN, James E. NEWCOM Décors : Howard BRISTOL, Joseph B. PLATT Effets spéciaux : Jack COSGROVE Pays : Etats-Unis Date : 1940 (France 1947) Genre : Drame Durée : 130 mn Interprètes : Laurence OLIVIER, Joan FONTAINE, George SANDERS, Judith ANDERSON, Gladys COOPER, Nigel BRUCE N&b

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s