Les Triplettes de Belleville

Champion est un petit garçon mélancolique adopté par sa grand-mère, Madame Souza. Remarquant sa passion pour le cyclisme, Madame Souza fait suivre à Champion un entraînement acharné. Les années passent. Champion est devenu un as de la « petite reine », à tel point qu’il se retrouve coureur au célèbre Tour de France. Mais pendant la course, il est enlevé par deux mystérieux hommes en noir. Madame Souza et son fidèle chien Bruno partent alors à sa recherche. 

J’ai franchement aimé cette animation, même si au début il m’a fallu un petit temps d’adaptation au graphisme. Très original, drôle, personnel même, je vous recommande cette petite perle nommée comme Meilleur film d’animation aux Oscars en 2004. A noter l’hommage à Tati avec un extrait du film « Jour de fête« .

« Les triplettes de Belleville » est présenté en sélection officielle, hors compétition au 56e Festival de Cannes. Un film d’animation français n’avait pas été présenté en sélection officielle depuis « La planète sauvage » (1973).

C’est Mathieu Chédid, alias M. qui interprète la chanson-phare du film. Le compositeur du film, Benoît Charest, détaille sa collaboration : 

« Il a travaillé à partir de ma composition. J’ai eu un peu de mal à le laisser s’en approprier au début, mais je suis ravi du résultat final, vraiment très heureux de ce qu’il en a fait. »

Les dessins de Sylvain Chomet, aussi bien dans son premier court métrage « La vieille dame et les pigeons » que dans son premier long métrage « Les triplettes de Belleville », montrent des intérieurs modestes mais chaleureux dans la France populaire des années 50 et 60, ainsi que des paysages parisiens. Sylvain Chomet explique pourquoi : 

« Parce que je viens d’un milieu d’origine plutôt modeste, et non pas d’un milieu chic. Je me sentirais incapable de mettre en scène des histoires qui se déroulent dans des milieux aisés. Je puise réellement mon inspiration dans ce que j’ai vécu.« 

Réalisateur : CHOMET Sylvain Scénario : Sylvain CHOMET Musique : Benoît CHAREST Montage : Chantal COLIBERT BRUNNER Décors : Evgeni TOMOV, Thierry MILLION Effets spéciaux : Pieter VAN HOUTE Pays : France/Belgique/Canada Date : 2002 (production) –  2003 (sortie) Genre : animation Durée : 80 mn couleur

2 réflexions au sujet de « Les Triplettes de Belleville »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s