L’esclave libre

Amantha Starr découvre, le jour de la mort de son père, qu’elle est la fille d’une esclave. Cédée comme telle au trafiquant Calloway, elle devient la propriété, et bientôt la maîtresse, d’un riche et mystérieux aventurier de la Nouvelle Orléans, connu sous le nom d’Hamish Bond. L’orgueil de la jeune femme, le lourd passé d’Hamish les séparent. Amantha tente sa chance dans la société blanche…

Note : 1 sur 5.

L’histoire de ce film montre toute la cruauté de la condition noire. Une jeune femme, blanche de peau, qui a tout, découvre qu’elle est métisse et de ce fait se retrouve du jour au lendemain cataloguée comme noire et doit partager les conditions de vie de ces derniers. Refusant sa situation, et se considérant appartenir à la « race » blanche, elle tente de revenir parmi eux et s’exposera alors à leur cruauté et à  l’humiliation.  La morale de l’histoire est qu’il faut assumer ce qu’on est pour arriver à vivre sa vie.

Le film a été surnommé « Le fantôme de Autant en emporte le vent ».

Titre original : Band of Angels Réalisateur : Raoul WALSH Scénario : John TWIST, Ivan GOFF, Ben ROBERTS Musique : Max STEINER Photographie : Lucien BALLARD Son : Francis E. STAHL Costumes : Marjorie BEST Montage : Folmar BLANGSTED Décors : William WALLACE Pays : Etats-Unis Date : 1957 Genre : Aventures Durée : 127 mn Interprètes : Clark GABLE, Yvonne DE CARLO, Sidney POITIER, Efrem ZIMBALIST Jr., Patric KNOWLES, Rex REASON Couleur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s