Garde à vue

Le soir de la Saint-Sylvestre, à Cherbourg, Maître Martinaud est convoqué par l’inspecteur Gallien, afin d’éclairer quelques détails d’une affaire dont il a été le témoin. Les corps de deux petites filles, assassinées et violées, ont été trouvés sur la plage, à huit jours d’intervalle. De forts soupçons pèsent sur Maître Martinaud qui a pourtant lui-même prévenu la police de sa découverte. Un mystère plane sur l’emploi du temps de Martinaud, ce fameux jeudi soir, Gallien, persuadé de tenir le meurtrier, décide de placer Maître Martinaud en garde à vue.

Un des meilleurs huis-clos du cinéma (avec « 12 hommes en colère » de Sidney Lumet) dont l’unité de temps est la nuit de la Saint-Sylvestre. Un duel entre deux grands du cinéma, des dialogues soignés aux petits oignons font de ce film un grand classique du cinéma français qui n’a pas vieilli d’un poil. oubliez le remake américain, l’argent ne fait pas forcément un bon film. Ce film obtient le Grand prix du Cinéma Louis Lumière, le Prix Meliès et le prix du Meilleur scénario au Festival de Montréal en 1981.

Entièrement tourné en studio (à l’exception d’une séquence dans un hôtel) et dans l’ordre chronologique.

Réalisateur : Claude MILLER Scénario : Claude MILLER, Jean HERMAN Musique : Georges DELERUE Photographie : Bruno NUYTTEN (directeur), Dominique LE STRAT (plateau) Son : Paul LAINE Costumes : Jeanine FAUVEL Montage : Albert JURGENSON Décors : Eric MOULARD Effets sonores : Daniel COUTEAU Pays : France Date : 1981 Genre : Policier Durée : 85 mn Interprètes : Lino VENTURA, Michel SERRAULT, Romy SCHNEIDER, Guy MARCHAND, Elsa LUNGHINI, Jean-Claude PENCHENAT Couleur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s