Alexandre Nevski

Synopsis

La Russie au XIIIe siècle. Le prince Alexandre vit retiré sur ses terres, au milieu de ses amis pêcheurs. Une troupe de Tartares commet des exactions non loin de là, mais Alexandre juge qu’il y a un ennemi plus urgent à combattre : l’Allemand. Pskov vient de tomber sous les coups des hordes teutonnes, qui sèment la désolation et la ruine. A Novgorod, c’est la colère et le désespoir. Des traîtres infiltrés dans la population poussent les Russes à capituler. On va trouver Alexandre, héros de la bataille de la Neva, afin qu’il organise la résistance à l’envahisseur. Il accepte, à condition qu’on lui accorde les pleins pouvoirs. Galvanisé, le peuple se prépare au combat dans l’enthousiasme. Mais l’armée teutonne progresse. Une avant-garde russe est prise en embuscade…

Un chef-d’œuvre par un des plus grands réalisateurs russes. Si vous avez l’occasion de le voir, surtout ne le ratez pas.

Joseph Staline voulait que ce film soit un outil de propagande pour avertir les citoyens soviétiques de se méfier de l’agression allemande. Sorti peu de temps avant la signature du pacte de non-agression soviéto-allemand de 1939, il a été rejeté car considéré comme trop anti-allemand. En 1941, la paix rompue, Staline aurait exigé qu’elle soit montrée dans tous les cinémas soviétiques comme un cri de ralliement contre l’invasion.

La bataille réelle se reflète dans les chroniques de l’ancien russe et de l’allemand, mais les informations sur des détails spécifiques diffèrent. L’une des principales différences est le nombre de guerriers du 

côté teutonique. Les chroniques allemandes disent 300 mais les anciens comptes russes donnent le nombre de 2000. La différence est peut-être liée au fait que les comptes allemands ne mentionnent que le nombre de chevaliers teutoniques et non leurs serviteurs, suites et fantassins. Les historiens tentent toujours de déterminer exactement où la bataille a eu lieu.

Fiche technique

Titre original : Александр Невский Réalisation : Serguei Mikhaïlovitch EISENSTEIN Scénario : Serguei Mikhaïlovitch EISENSTEIN, Piotr PAVLENKO Musique : Serguei PROKOFIEV Photographie : Edouard TISSE Son : Vladimir BOGDANKEVICH Costumes : Konstantin ELISSEIEV Montage : Serguei Mikhaïlovitch EISENSTEIN, Esfir TOBAK Décors : Yossif CHPINEL, Nicolaï SOLOVIEV Date : 1938 Genre : Guerre Pays URSS Durée 112 mn Interprètes : Nikolai TCHERKASSOV, Nikolai OKHLOPKOV, Alexandre ABRIKOSSOV, Dimitri ORLOV, Varvara MASSALITINOVA, Vladimir ERCHOV n&b

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s