Les dents de la mer

Synopsis

A quelques jours du début de la saison estivale, les habitants de la petite station balnéaire d’Amity sont mis en émoi par la découverte sur le littoral du corps atrocement mutilé d’une jeune vacancière. Pour Martin Brody, le chef de la police, il ne fait aucun doute que la jeune fille a été victime d’un requin. Il décide alors d’interdire l’accès des plages mais se heurte à l’hostilité du maire uniquement intéressé par l’afflux des touristes. Pendant ce temps, le requin continue à semer la terreur le long des côtes et à dévorer les baigneurs.

C’est le meilleur film du genre et plus de 30 ans après il n’a pas pris une ride. Perso, je ne l’aurais pas classé dans les « thriller ». Un bémol toutefois, ce film a nui aux requins dont le massacre s’est accru.

« Truffaut disait que tourner un film, c’est comme monter dans une diligence. Au début, on espère faire un agréable voyage puis, au bout d’un certain temps, on prie simplement le ciel d’arriver à bon port. On ne peut pas mieux qualifier l’aventure des « Dents de la mer » (Steven Spielberg)

Si la genèse du film vous intéresse, vous pouvez lire la suite dans « L’Obs« .

Plusieurs décennies après la sortie de Jaws (1975), Lee Fierro, qui jouait Mme Kintner, est entré dans un restaurant de fruits de mer et a remarqué que le menu avait un «Alex Kintner Sandwich». Elle a commenté qu’elle avait joué sa mère ; le propriétaire du restaurant est allé à sa rencontre,  il n’était autre que Jeffrey Voorhees, qui avait joué  

son fils. Ils ne s’étaient pas vus depuis le tournage du film original.

Selon le réalisateur dans le documentaire DVD «making of», son idée originale pour présenter Quint était de le montrer dans le cinéma local regardant « Moby Dick«  (John Huston, 1956) avec Gregory PeckQuint devait être assis au fond du théâtre, riant si fort des effets spéciaux absurdes de la baleine qu’il poussait les autres spectateurs à sortir du théâtre. Gregory Peck détenait une partie des droits sur ce film.  Lorsque Spielberg l’a approché pour obtenir l’autorisation d’utiliser les images, Peck a refusé, non pas parce qu’il pensait que c’était une mauvaise idée d’utiliser le film de cette façon, mais parce que Peck n’aimait pas sa performance dans ce film.

Fiche technique

Titre original : Jaws Réalisation : Steven SPIELBERG Scénario : Peter BENCHLEY, Carl GOTTLIEB Musique : John WILLIAMS Photographie : Bill BUTLER Son : John R. CARTER, Robert HOYT Montage : Verna FIELDS Décors : John DWYER Effets visuels : Robert A. MATTEY Pays : Etats-Unis Date : 1975 Genre : suspense/thriller Durée : 124 mn Interprètes : Roy SCHEIDER, Robert SHAW, Richard DREYFUSS, Lorraine GARY, Murray HAMILTON, Carl GOTTLIEB Couleur

Une réflexion au sujet de « Les dents de la mer »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s