La reine Margot

Synopsis

Marguerite de Valois, fille de Catherine de Médicis, célèbre ses noces avec Henri de Navarre. Officiellement, c’est un rapprochement entre la Ligue et les Huguenots. En fait, c’est une occasion de faire venir tous les Huguenots à Paris pour les tuer d’un seul coup. Le roi Charles IX échoue dans son attentat contre Coligny. La reine Margot essaie de sauver son mari du massacre de la Saint Barthélémy en empêchant l’annulation du mariage. Deux chevaliers, faisant partie des camps opposés, sont blessés et sont cachés par la reine et sa cousine…

Vous vous attendiez peut-être à « La reine Margot » de Chéreau ? Désolée, je n’ai pas vue cette version du film de Dreville réalisé 40 ans plus tôt. On y retrouve une très belle Jeanne Moreau parfaitement convaincante dans le rôle sulfureux et, selon la Grande Histoire, nymphomane, Marguerite de Valois. J’ai parfois remarqué que ce film était déclaré en couleur et c’est vrai que des scènes ont été tournées ainsi. Mais en ce qui me concerne, j’ai vu ce film plusieurs fois et toujours en noir et blanc.

 Abel Gance avait voulu tourner « La reine Margot » : 

« Le point de départ a été un énorme scénario de lui, dont on n’a pratiquement rien gardé, projet pour un film de 12 à 15 heures, bien dans ses habitudes » (Jean Dreville)

D’abord choisie pour le rôle, Barbara Laage tomba malade. Jeanne Moreau, qui jouait alors beaucoup au théâtre, la remplaça et fut 

très remarquée, imprégnant d’un bel érotisme les scènes dites « légères » où selon Dréville, « elle n’a été doublée que pour un seul plan« .

Louis De Funès tenait un petit rôle. Il m’avait pris à part pour me dire : « Surveillez-moi bien, j’ai tendance à en faire trop » se souvient le réalisateur.

Fiche technique

Réalisation : Jean DREVILLE Scénario : Abel GANCE Musique : Paul MISRAKI, Richard CORNU Photographie : Henri ALEKAN, Roger HUBERT, Roger DORMOY (directeurs), Emmanuel LOWENTHAL (plateau) Son : Emile LAGARDE Costumes : Rosine DELAMARE, Georgette FILLON Montage : Gabriel RONGIER Décors : Henri SCHMITT, Maurice COLASSON Pays : France/Italie Date : 1954 Genre : historique Durée : 93 mn Interprètes : Jeanne MOREAU, Armando FRANCIOLI, Robert PORTE, Henri GENES, Françoise ROSAY, André VERSINI, Daniel CECCALDI, Jean-Roger CAUSSIMON, Louis DE FUNES N&b

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s