La momie (1932)

Synopsis

En 1921, sur le site de Thèbes, des archéologues du British Museum découvrent un sarcophage contenant la momie d’Imhotep, prêtre de l’ancienne Egypte embaumé vivant pour être tombé amoureux de la princesse Anck-es-en-Amon, en dépit de l’interdit. Ramené à la vie par accident, Imhotep s’enfuit en emportant le parchemin de Thot, qui permet de ressusciter les morts.

Ne riez pas, ce film datant de 1932 est vraiment très beau. Le métier de photographe du réalisateur s’exprime merveilleusement dans ce film. Certes, il ne fait absolument pas peur mais ce n’est pas pour cette raison qu’on le regarde mais pour le décor, la lumière et bien sûr pour cette très belle histoire d’amour. Si vous aimez les super productions américaines qui ne misent que sur les effets spéciaux et non sur le jeu d’acteur, la photographie, alors passez votre chemin.

Le masque que porte Boris Karloff, créé par Jack Pierce, était composé de tranches de viande, de boue et de collodion. Karl Freund avait tourné plusieurs scènes supplémentaires qui illustraient les différentes réincarnations de la princesse aux premiers âges de la Chrétienté, à l’époque des Vikings, sous la Révolution française. Ces séquences ne furent pas intégrées au montage définitif.

La découverte de la tombe du pharaon Toutankhamon et de la prétendue malédiction qu’elle contenait a inspiré Universal à réaliser ce film. En fait, lorsque

Howard Carter (financé par Lord Carnarvon) a ouvert le sarcophage en 1925, le scénariste John L. Balderston était présent en tant que reporter pour le « New York World« .

Les mots que Boris Karloff marmonne pour menacer les sauveteurs ne sont pas absurdes. Alors qu’il étend le poing, il commence à dire « kheb khebet … » Librement traduits, ils signifient « destruction« . Le passage complet dont ils sont probablement tirés dans « Le Livre des Morts » se lit comme suit: « Nebt setau, nebt kheb khebet khesef neseni nehem … » (« Dame des terreurs, maîtresse de la destruction, qui repousse les destructeurs; délivrant de la destruction. .. « ).

Fiche technique

Titre original : The Mummy Réalisation : Karl FREUND Scénario : John L. BALDERSTON Musique : James DIETRICH non crédité Photographie : Charles J. STUMAR Montage : Milton CARRUTH Effets spéciaux : John P. FULTON Pays : Etats-Unis Date : 1932 Genre : horreur/épouvante Durée : 72 mn Interprètes :  Boris KARLOFF, Zita JOHANN, David MANNERS, Edward VAN SLOAN, Bramwell FLETCHER, Noble JOHNSON N&b

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s