Scream 4

10 ans se sont écoulés depuis les terribles meurtres commis par Ghostface. Sydney Prescott est parvenue à tourner la page mais c’est tout de même avec appréhension qu’elle retourne à Woodsboro pour le lancement de son premier roman. Ses retrouvailles avec sa cousine Jill ainsi qu’avec le duo de choc Dewey et Gale seront de courtes durées : Ghostface est de retour mais cette fois-ci les règles vont changer.

Et bien Wes ? Vous nous avez habitué à mieux. Pour ceux qui n’aiment pas les films d’horreur, sachez que celui-ci n’en n’a que le nom ! Un peu gore certes, mais pas plus que dans un film des frères Coen. Bref, vous l’aurez compris, même pas peur, au plus les novices du genre sursauteront un peu. Un scénario plat aux dialogues creux, aucune montée en puissance qui aurait pu nous tenir en haleine… On ne s’attache pas aux personnages, résultat la seule réflexion que l’on se fait lorsque l’un d’entre eux meurt c’est : « ce n’est pas lui le tueur » alors que l’on devrait dire « Oh non, pas lui« … Une bonne idée pourtant : celle d’utiliser le net et l’envie qu’ont certains à vouloir avoir le plus d' »amis » ou de « fans » possibles pour être connu mais même ça, c’est mal exploité. Quelques bonnes scènes certes, mais qui ne sauvent pas l’ensemble du film. Je me suis tellement ennuyée que j’ai cherché les tueurs et j’en ai d’ailleurs découvert un.« Un bon gilet sauve le poulet »  voilà ce que j’ai retenu du film.

Conformément à la tradition établie dans les films précédents , les règles de ce film sont les suivantes :

  1. Ne vous foutez pas de l’original (selon Sidney).
  2. Vous devez être gay pour survivre.
  3. Les policiers mourront toujours dans des films d’horreur (à l’exception de Bruce Willis), surtout s’ils sont proches de la retraite, plus beaux que l’autre personne ou s’ils ont un nouveau-né en route.
  4. La fin originale est la fausse fin d’un remake.
  5. Le tueur est toujours juste derrière vous.

Dans la mode traditionnelle Scream, il existe de nombreuses scènes où la vie des personnages reflète ou se moque de celle des acteurs et actrices. Notamment, dans la scène où Rebecca « geeks » avec Gale dans la rue, elle s’enthousiasme « tu étais mes années 90 » une référence à la participation de Courtney Cox dans « Friends«  (1994). Lorsqu’on lui a demandé « depuis combien de temps vous et Dewey êtes-vous mariés?« , Gale répond « dix ans« . Cox s’etait mariée à David Arquette  dix ans avant le tournage.

Titre original : Scream 4 Réalisateur : CRAVEN Wes Scénario : Kevin WILLIAMSON Musique : Marco BELTRAMI Photographie : Peter DEMING Montage : Peter McNULTY Décors : Helen BRITTEN, Debra McGUIRE Effets spéciaux : Jamison Scott GOEI Pays : Etats-Unis Date : 2011 (production et sortie) Genre : horreur/épouvante Durée : 110 mn Interprètes : Neve CAMPBELL, David ARQUETTE, Courteney COX, Emma ROBERTS, Hayden PANETTIERE, Anthony ANDERSON, Alison BRIE, Rory CULKIN Couleur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s