Trois couleurs : blanc

Le destin de Karol  prend un tour malheureux: il vient en effet de tout perdre car son mariage n’a pas été consommé. Il rentre donc en Pologne, bien décidé à montrer à son ex-épouse Dominique qu’il peut être son égal.

Deuxième thème de la trilogie « Bleu« , « Blanc » et « Rouge » : l’égalité. Des trois, c’est le moins réussi même s’il reste un très bon film.

« C’est l’histoire sur la négation de l’égalité. Le concept d’égalité suggère que nous sommes tous égaux. Or je pense que ce n’est pas vrai. Personne ne veut vraiment être l’égal de son prochain. Chacun veut être plus égal. » (Krzysztof Kieslowski)

Réalisateur : Krzysztof KIESLOWSKI
Scénario : Krzysztof PIESIEWICZ, Krzysztof KIESLOWSKI
Musique : Zbigniew PREISNER
Photographie : Edward KLOSINSKI
Costumes : Ursula LESIAK
Montage : Halina DOBROWOLSKA, Claude LENOIR
Décors : Magdalena DIPONT, Tomasz KOWALSKI, Dariusz LIPINSKI, Henryk PUCHALSKI
Pays : France/Suisse/Pologne
Date : 1993
Genre : Comédie dramatique
Durée : 91mn
couleur
Interprètes : Zbigniew ZAMACHOWSKI, Julie DELPY, Janusz GAJOS, Jersy STUHR, Grzegorz WARCHOL, Jerzy NOWAK

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s