Harry Potter et la chambre des secrets

Synopsis

C’est la malchance qui s’abat sur Harry Potter : alors qu’oncle Vernon, tante Pétunia et Dudley reçoivent d’importants invités à souper, on le contraint à passer la soirée dans sa chambre. Quelle injustice ! Hélas, ses ennuis ne font que commencer ! Un elfe du nom de Dobby apparaît dans sa chambre et lui annonce que de terribles dangers menacent l’école de Poudlard et qu’il ne doit pas y retourner en septembre. Harry refuse de le croire, alors Dobby se voit dans l’obligation de s’assurer qu’il restera chez lui. Harry est donc puni et enfermé à double tour ! Heureusement pour lui, les frères Weasley arrivent à sa rescousse à bord d’un véhicule volant et l’amènent jusqu’à leur demeure. Mais ses problèmes sont loin d’être terminés ! Harry et Ron, en se rendant à Poudlard par le Poudlard Express, manquent le train pour une raison inexpliquée. C’est donc à bord du véhicule volant qu’ils improvisent le voyage… et ratent leur atterrissage! Le Saule Cogneur, qui a arrêté leur véhicule, leur mérite une notoriété immédiate… et l’année scolaire qui n’est même pas commencée!

Un excellent Kenneth Branagh dans le rôle du professeur Lockhart et la dernière apparition de Richard Harrys dans le rôle de Dumbledore (snif). Apparition de l’attachant Dobby dont on regrette l’absence dans les autres films. Enfin, il sera là, paraît-il dans le dernier film (à voir…). Film bien réussi, mieux que le premier. Pour sa décharge, pas évident de commencer cette saga et puis il a fallu créer en image le monde imaginaire de Rowling et pour ça c’était plutôt réussi.

Chris Columbus a chargé le directeur de la photographie Roger Pratt d’apporter un aspect plus sombre au film, reflétant le ton plus sombre de l’histoire. Par conséquent, les décors étaient éclairés avec un éclairage plus tamisé et la palette de couleurs était un peu désaturée. Ces changements se sont poursuivis tout au long de la franchise, chaque film devenant plus sombre et de plus en plus désaturé.

Afin de créer une image réaliste du jeu d’aiguilles flottantes tricotant dans le Terrier, l’un des membres de l’équipe a contraint sa mère à la laisser la filmer pendant plusieurs heures pendant qu’elle tricotait elle-même.

À l’origine, Lucius Malfoy n’était pas censé avoir les cheveux longs. Cependant, lorsque Jason Isaacs a été choisi pour le rôle, il a demandé les cheveux plus longs afin qu’il puisse être distingué de son fils Draco. Afin d’empêcher les cheveux de tomber devant son visage, Isaacs a dû garder la tête penchée en arrière, ce qui a ajouté une touche de snobisme au personnage, 

Fiche technique

Titre original : Harry Potter and the Chamber of Secrets Réalisation : Chris COLUMBUS Scénario : Steve KLOVES Musique : John WILLIAMS Photographie : Roger PRATT Costumes : Lindy HEMMING Montage : Peter HONESS Décors : Stuart CRAIG Effets spéciaux et visuels : John RICHARDSON (effets spéciaux), Charlotte LOUGHNANE, Jim MITCHELL, Nick DAVIS (effets visuels) Pays : Grande Bretagne Date : 2002 Genre : fantastique Durée : 150 mn Interprètes : Daniel RADCLIFFE, Rupert GRINT, Emma WATSON, Kenneth BRANAGH, Richard HARRIS, Robbie COLTRANE, Maggie SMITH, Alan RICKMAN, Tom FELTON, Jason ISAACS Couleur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s