Le faucon maltais

Synopsis

Sam Spade est un détective privé de Los Angels qui travaille avec son associé Miles Archer. Lorsqu’il reçoit une cliente qui lui raconte une sombre histoire de sœur enlevée par un homme brutal, il ne croit pas trop à cette histoire, mais accepte de faire suivre celui-ci. C’est Miles lui-même qui s’occupe de l’affaire, mais il est assassiné le soir même sans avoir donné esquissé un geste pour se défendre.

John Huston, d’abord scénariste, démarre, avec brio, sa carrière de réalisateur avec ce film noir. Ce génial metteur en scène réalisera notamment « Quand la ville dort« , « La charge victorieuse« , « L’odyssée de l’African Queen« , « Les désaxés« , « L’honneur des Prizzi » (dans lequel joue sa fille). « Le faucon maltais » permet également à Humphrey Bogart de devenir célèbre dans un rôle de détective privé. Je ne suis pas très fan de Bogart que je trouve trop souvent froid. J’ai été impressionnée par la mise en scène.

« Le faucon maltais » est la troisième adaptation du roman de Dashiell Hammett précédemment porté à l’écran : en 1931 sous le même titre réalisé par Roy Del Ruth et en 1936 sous le titre de « Satan met a Lady » de William Dieterle.

chez Warner Brothers pour permettre au studio d’économiser de l’argent.

Humphrey Bogart devait fournir sa propre garde-robe. C’était une pratique courante

John Huston était si efficace dans son travail que l’équipe a souvent fini de tourner tôt dans la journée, bien en avance sur le calendrier.  Huston avait mis de côté une journée entière pour tourner une séquence complexe de caméras en mouvement. La séquence a duré environ sept minutes et ils l’ont faite en une seule prise; le reste de la journée se passa au club de golf. C’est à cause de jours comme celui-ci que la production s’est terminée deux jours plus tôt que prévu et 54 000 $ en deçà du budget.

Humphrey Bogart a adoré faire ce film. Il a dit plus tard: « C’était pratiquement un chef-d’œuvre. Je n’ai pas beaucoup de choses dont je suis fier, mais c’en est une. » Bogart a tellement respecté John Huston et le personnage de Sam Spade qu’il a cherché jusqu’à la fin de sa vie un scénario pour retrouver l’excitation qu’il a ressentie dans ce film. 

Fiche technique

Titre original : The Maltese Falcon Réalisateur : HUSTON John Scénario : John HUSTON Musique : Adolph DEUTSCH Photographie : Arthur EDESON (directeur), Mack ELLIOTT (plateau) Son : Oliver S. GARRETSON Costumes : ORRY-KELLY Montage : Thomas RICHARDS Pays : Etats-Unis Date : 1941 Genre : policier Durée : 100 mn Interprètes : Humphrey BOGART, Mary ASTOR, Gladys GEORGE, Peter LORRE, Sidney GREENSTREET, Barton MacLANE N&b

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s