Les animaux fantastiques

Synopsis

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d’être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (moldus) déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu…et demeure introuvable. Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d’un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s’agit d’une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l’ancienne Auror Tina Goldstein pour récupérer son poste d’enquêtrice.. Et la situation s’aggrave encore lorsque Percival Graves, énigmatique directeur de la Sécurité du MACUSA (Congrès Magique des Etat-Unis d’Amérique), se met à soupçonner Norbert…et Tina.

Pour une fois, j’ai aimé ce que David Yates a réalisé (ce qui n’était pas le cas pour les Harry Potter), probablement parce que je n’ai pas lu le manuel qui était, d’ailleurs peut-être pas en vente. Bémol au film, J.K. Rowling aurait dû rendre les personnages un peu plus consistants. Mais il y a plein de magie et ça, c’est cool.

En plus du manuel écrit par J.K. Rowling, les équipes du film se sont inspirés de véritables animaux pour créer les animaux fantastiques.

« Nous avons abordé cette étape en faisant appel aux contributions de peintres, de sculpteurs, de graphistes et d’animateurs » (Tim Burke, superviseur des effets visuels). « La vraie source d’inspiration, c’est ce livre qui est devenu notre encyclopédie : nous sommes vraiment partis de là. Le plus grand défi a été de créer une faune qui soit crédible dans le monde des sorciers » (Christian Manz, superviseur des effets visuels). « Ma principale consigne, c’était que les animaux soient fantastiques mais pas trop fantaisistes. Pour nous inspirer,

 nous avons pris comme référence des êtres vivants car notre faune et flore recèlent en effet des merveilles, dont des animaux réellement fascinants. » (David Yates)

Dans l’univers de Harry Potter, « Les animaux fantastiques et où les trouver » de Newt Scamander a été publié pour la première fois en 1927 et est devenu un énorme best-seller, ainsi qu’un manuel approuvé à Poudlard. Au milieu des années 1990, lorsque la série Harry Potter se déroule, elle en était à sa 52e édition. Scamander a également l’honneur d’avoir sa propre carte de grenouille au chocolat.

Le foulard gris et jaune que Newt a dans sa valise et porte dans la dernière scène du film, ainsi que dans le matériel promotionnel, est une allusion au fait qu’il était à Poufsouffle alors qu’il fréquentait Poudlard.

Dans les années 1920, « moldu » désignait en argot américain la cigarette de marijuana. Cela peut expliquer pourquoi les membres de la communauté sorcière américaine n’utilisent pas le terme pour désigner des personnes non magiques, mais les appellent plutôt «no-maj».

Fiche technique

Titre original : Fantastic Beasts and Where to Find Them Réalisateur : David YATES Scénario : J. K. ROWLING Musique : James Newton HOWARD Photographie : Philippe ROUSSELOT Son : Glenn FREEMANTLE Costumes : Colleen ATWOOD Montage : Mark DAY Décors : Stuart CRAIG, James HAMBIDGE, Anna PINNOCK Effets visuels : Tim BURKE, Christian MANZ Pays : Etats-Unis/Grande Bretagne Date : 2016 (sortie) Genre : Fantastique Durée : 133 mn Interprètes :  Eddie REDMAYNE, Katherine WATERSTON, Dan FOGLER, Alison SUDOL, Colin FARRELL, Ezra MILLER, Samantha MORTON, Jon VOIGHT, Carmen EJOGO, Johnny DEEP Couleur

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s