La lune était bleue

Sur la terrasse de l’Empire State Building, Don Gresham, un architecte talentueux, fait la connaissance d’une jeune actrice délurée, Patty O’Neill. Séduit, il l’invite à dîner chez lui, ce qu’elle accepte. Ils se rendent chez lui et Patty propose de cuisiner elle-même. L’arrivée de l’ex-fiancée de Don, Cynthia, accompagnée de son père David, ainsi que du propre père de Patty, ne trouble en rien la folle ingénue.

J’adore Preminger, souvenez-vous du magnifique « Laura« , ou encore de « Femme ou maîtresse » et de « un si doux visage« . Aussi étais-je très impatiente de voir une comédie réalisée par ce metteur en scène. J’avoue que j’ai été plutôt déçue. C’est bien joué, certes, mais les bluettes, ce n’est pas trop mon truc.

Titre original : The moon is blue
Réalisateur : PREMINGER Otto
Scénario : F. Hugh HERBERT
Musique : Herschel Burke GILBERT
Photographie : Ernest LASZLO (directeur), Milton GOLD
Son : Jack SALOMON
Costumes : Don LOPER
Montage : Otto LUDWIG, Ronald SINCLAIR, Louis LOEFFLER
Décors : Edward G. BOYLE
Effets spéciaux : David COMMONS, Jack RABIN
Pays : Etats-Unis
Date : 1953
Genre : comédie
Durée : 99mn
n&b
Interprètes : McNAMARA Maggie, HOLDEN William, NIVEN David, ADDAMS Dawn, RATOFF Gregory

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s