Le guépard

Synopsis

1861-1863. Lors du débarquement de l’armée de Garibaldi, le prince de Salina, en Sicile, quitte ses domaines avec sa famille, qu’il domine despotiquement, pour son palais urbain de Donafugata. Comprenant que les jours de la féodalité sont passés, il assure le mariage de son neveu Tancrède avec la fille du riche maire libéral de Donafugata, Don Calogero.

La célèbre scène du bal occupe presque le tiers du film (40 minutes). Cette séquence donne la clé du « Guépard » sur le plan social et politique, la crise de l’aristocratie italienne et la montée d’une bourgeoisie d’affaires. Ce film est la consécration pour deux jeunes vedettes : Alain Delon et Claudia Cardinale (filmée de façon absolument magnifique). Ce film est tout simplement beau : décors et costumes somptueux, personnages et paysages parfaitement photographiés.

Le travail de reconstitution de Visconti nécessita l’emploi de 150 décorateurs (et presque autant de maquilleurs et coiffeurs), ainsi qu’une cinquantaine de fleuristes. Achat de mobilier d’époque, location de propriétés ou encore remise en état de certains bâtiments coûta une véritable fortune. Le réalisateur déclara que « ce qui compte dans le travail d’un film, c’est d’établir un certain climat qui corresponde historiquement et psychologiquement au climat originel où l’action s’est déroulée soit dans la réalité, soit dans l’imagination de l’auteur. » 

Le producteur Lombardo et Visconti s’étaient montrés réticents au choix de Burt 

Lancaster : « Quoi, un acteur cow-boy, un acteur-gangster, surtout pas ! » Mais l’acteur correspondait physiquement au Don Salina que le réalisateur imaginait, et celui-ci se laissa finalement convaincre par des impératifs financiers. Incarner un prince européen, représentait un véritable challenge pour Burt Lancaster. Mais il était amoureux de l’Europe et avait une grande culture de l’Italie. Il parlait notamment l’italien qu’il avait appris lorsqu’il était basé en Sicile durant la guerre.  L’entente fut idéale dès sa première rencontre avec Visconti. Burt Lancaster montre dans ce film à quel point c’est un excellent acteur et en plus, il est toujours aussi séduisant (ce qui ne gâche rien, n’est-ce pas?).

Palme d’Or à Cannes en 1963.

Fiche technique

Titre original : Il Gattopardo Réalisateur : Luchino VISCONTI Scénario : Suso CECCHI D’AMICO, Pascuale Festa CAMPANILE, M. FRANCIOSA Musique : Nino ROTA Photographie : Guiseppe ROTUNNO (directeur), Giovan Battista POLETTO Son : Mario MESSINA Costumes : Piero TOSI Montage : Mario SERANDREI Décors : Mario GARBUGLIA Pays : Italie Date : 1963 Genre : Drame Durée : 185 mn Interprètes : Burt LANCASTER, Alain DELON, Claudia CARDINALE, Rina MORELLI, Serge REGGIANI, Romolo VALLI , Terence HILL Couleur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s