Elephant Man

Synopsis

Londres 1884. Le chirurgien Frederick Treves découvre dans une baraque foraine un jeune homme, John Merrick, hideusement déformé par une étrange maladie, la neurofibromatose, exhibé comme « homme-éléphant ». Il le prend au London Hospital pour l’examiner et s’aperçoit que le « monstre » cache une sensibilité et une intelligence surprenantes. Tout le monde s’intéresse à lui, mais pas toujours d’une façon désintéressée…

J’ai vu ce film à 16 ans et je dois dire qu’à l’époque j’ai plus eu peur qu’autre chose, le personnage joué par John Hurt étant plutôt impressionnant. Mon petit frère Soupopistou vous parlerait plus facilement et mieux que moi de ce film, passionné qu’il est de David Lynch. Personnellement, je trouve que le noir & blanc mélangé aux effets sonores rendent ce film très particulier voire étrange. Ajoutez-y le côté bouleversant du personnage et une vision d’un monde sous la période victorienne sans concession.

Le maquillage Elephant Man a pris sept à huit heures à appliquer chaque jour et deux heures à enlever. John Hurt arrivait sur le plateau à 5 h du matin et tournait de midi à 22 h. 

Après la mort du vrai Joseph « John » Merrick, des parties de son corps ont été 

préservées pour la science médicale à étudier. Certains organes internes ont été conservés dans des bocaux et des moulages en plâtre ont été prélevés sur sa tête, un bras et un pied. Bien que les organes aient été détruits par les raids aériens allemands pendant la Seconde Guerre mondiale, les moulages ont survécu et sont conservés à l’hôpital de Londres. Le maquillage a été conçu directement à partir de ces moulages.

Ce film a été produit par Mel Brooks. Il a délibérément laissé son nom hors du générique, car il savait que les gens se feraient une mauvaise idée du film s’ils voyaient son nom sur le film, compte tenu de sa renommée de satiriste.

Nommé 8 fois aux Oscars.

Fiche technique

Titre original : Elephant man Réalisateur : David LYNCH Scénario : Christopher DE VORE, Eric BERGEN, David LYNCH Musique : John MORRIS Photographie : Freddie FRANCIS Son : Robin GREGORY Costumes : Patricia MORRIS Montage : Anne V. COATES Décors : Stuart CRAIG, Robert CARTWRIGHT Effets spéciaux et sonores : Graham LONGHURST (effets spéciaux), David LYNCH, Alan R. SPLET (effets sonores) Pays : Etats-Unis Date : 1980 Genre : drame Durée : 118 mn Interprètes : John HURT, Anthony HOPKINS, Anne BANCROFT, John GIELGUD, Freddie JONES, Michael ELPHICK N&b

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s