La fureur de vivre

Jim Stark vient d’emménager dans une nouvelle ville. Adolescent à problèmes, décidé à saisir sa chance de s’engager dans une meilleure voie, il cherche à s’intégrer à son entourage. Ses bonnes intentions sont cependant rapidement mises à l’épreuve par une bande de son collège.

La première fois que je l’ai vu, il était 10h du matin, un samedi, et c’était le dernier film que proposait France 2 (Antenne 2 à l’époque) pour sa nuit consacrée au cinéma et commencée à 20h30. Croyez-moi, ce jour-là, j’ai eu vraiment du mal à tenir jusqu’au bout!

Au départ, le film devait être en noir et blanc. Mais après quelques jours de tournage, et le succès en salles de « A l’Est d’Eden« , qui révèle James Dean, Jack Warner, conscient du potentiel commercial du film, décide que celui-ci sera en couleurs.

Le film est sorti un mois après le décès de son acteur principal, James Dean. Une scène de baiser entre Platon et Jim dans le scénario original a été censurée. La scène avec le singe est une totale improvisation de James Dean.

Titre original : Rebel without a cause
Réalisateur : RAY Nicholas
Scénario : Irving SHULMAN, Stewart STERN
Musique : Leonard ROSENMAN
Photographie : Ernest HALLER (directeur), Floyd McCARTY (plateau)
Son : Stanley JONES
Costumes : Moss MABRY
Montage : William H. ZIEGLER
Décors : William WALLACE
Pays : Etats-Unis
Date : 1955
Genre : drame
Durée : 106mn
couleur
Interprètes : DEAN James, WOOD Natalie, MINEO Sal, BACKUS Jim, DORAN Ann, ALLEN Corey, HOPPER William, HUDSON Rochelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s