Cet obscur objet du désir

Sur le quai d’une gare, une jeune femme court après un homme qui va prendre le train. Celui-ci est un quinquagénaire distingué qui, à peine installé dans son compartiment, déverse un seau d’eau sur sa poursuivante, déjà passablement marquée. Puis il se rassied et se met à raconter son histoire à ses compagnons de voyage intrigués.

Il est toujours intéressant de voir des films de Bunuel. J’ai bien compris que le sujet de celui-ci traitait du désir mais pour son dernier film, j’avoue que j’ai été plus déroutée qu’autre chose. Le fait que le rôle de Conchita soit joué à tour de rôle par deux actrices radicalement différentes y est peut-être (probablement même) pour quelque chose. Je n’ai pas compris pourquoi. Expliquez-le moi si vous avez la réponse.  Pas d’étoile,  je ne sais pas si j’ai aimé ou non.

Réalisateur : BUNUEL Luis
Scénario : Luis BUNUEL, Jean-Claude CARRIERE
Musique : Richard WAGNER
Photographie : Edmond RICHARD
Son : Guy VILLETTE, Olivier VILLETTE
Costumes : Sylvie DeGONZAC, Fernando ESMALTO
Montage : Hélène PIEMANNIKOV
Décors : Pierre GUFFROY
Pays : Espagne/France
Date : 1977 (production et sortie)
Genre : drame
Durée : 105mn
couleur
Interprètes : REY Fernando, BOUQUET Carole, MOLINA Angela, WEBER Andre, PIERAL Pierre, VUKOTIC Milena, DEBARY Jacques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s