La traversée de Paris

Synopsis

Martin, ancien chauffeur de taxi en chômage, est devenu un homme à tout faire du marché noir à qui l’on confie le soin de transporter quatre valises pleines de porc, à l’autre bout de Paris. Son acolyte habituel, s’étant fait arrêter, Martin propose à un inconnu, Grandgil, de l’accompagner. Mais l’homme se révèle très vite odieux, faisant chanter l’épicier, et proposant à l' »honnête » Martin de s’approprier la précieuse marchandise pour la revendre à leur compte.

Désolée, mais je n’ai pas accroché. D’ailleurs, je ne suis pas très fan des films de Claude Autant-Lara.

Le choix de Bourvil par le réalisateur ne plaisait pas du tout à Marcel Aymé. Pour le conserver, il accepta de tourner le film en noir et blanc plutôt qu’en couleur. A la sortie du film, l’écrivain admit que c’était la meilleure adaptation de l’une de ses œuvres. Bourvil reçut le prix d’interprétation à la Mostra de Venise en 1956.

Fiche technique

Réalisateur : AUTANT-LARA Claude Scénario : Jean AURENCHE, Pierre BOST,  Musique : René CLOËREC Photographie : Jacques NATTEAU (directeur), Jean-Louis CASTELLI et Emmanuel LOWENTHAL (plateau) Son : René-Christian FORGET Montage : Madeleine GUG Décors : Max DOUY Pays : France/Italie Date : 1956 (sortie) Genre : comédie dramatique Durée : 82 mn Interprètes : Jean GABIN, BOURVIL, Jeannette BATTI, Louis DE FUNES, Robert ARNOUX, Myno BURNEY, Jean DUNOT, Jacques MARIN N&b

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s