Mon oncle

Monsieur Arpel est féru de modernisme. Directeur d’une fabrique de tuyaux en plastique, il a doté sa maison de tous les perfectionnements techniques possibles à ce jour. Pourtant, cette maison pourvue de robots est loin d’apporter une atmosphère détendue à son fils, Gérard, 10 ans. Le beau-frère de monsieur Arpel, monsieur Hulot, fantasque et bohème, occupe un modeste deux pièces dans un quartier populaire. Il invite de temps à autre son jeune neveu, dressé à l’ordre rigoureux qui règne chez lui, à découvrir son domaine de fantaisie et de liberté.

Note : 4 sur 5.

Troisième long métrage de Jacques Tati, le second dans lequel on voit le personnage de M. Hulot et son premier film en couleur (il avait déjà fait une tentative infructueuse avec « Jour de fête« ).

« J’ai défendu le petit quartier, le coin tranquille, contre les autoroutes, les aérodromes, l’organisation, une forme de la vie moderne, car je ne crois pas que les lignes géométriques rendent les gens aimables » (Jacques Tati)

Pour le film, Tati utilise une dizaine de chiens qu’il a été cherché à la fourrière. L’équipe s’étant attachée aux animaux, le réalisateur décide de ne pas les ramener à la fourrière et passe une petite annonce pour que les chiens soient adoptés.

« Alors ça été fabuleux : nous avons reçu tellement de demandes! Les bonnes femmes se bousculaient, ils ont été répandus dans tout Paris. Il y en a un qui s’est installé avenue du Bois. Très chic, chien élégant... »

Réalisateur : TATI Jacques Scénario : Jacques TATI, Jean L’HÔTE Musique : Alain ROMANS, Franck BARCELLINI, Norbert GLANZBERG Photographie : Jean BOURGOIN (directeur), André DINO (plateau) Son : Jacques CARRERE Montage : Suzanne BARON Décors : Henri SCHMITT Pays : France/Italie Date : 1958 (sortie) Genre : comédie Durée : 120 mn Interprètes : Jacques TATI, Jean-Pierre ZOLA, Alain BECOURT, Lucien FREGIS, Dominique MARIE, Betty SCHNEIDER, Jean-François MARTIAL Couleur

Une réflexion au sujet de « Mon oncle »

  1. Il y a bien longtemps que je n’ai pas rendu visite à Mon Oncle. Ce joli petit billet, toujours très bien illustré en citations, me donne très envie de revisiter cette satire de nos vies modernes. Merci 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s