La compagnie des loups

Synopsis

Rosaleen, adolescente de 13 ans, passe son temps à lire des contes de fées et des bandes dessinées dans sa chambre peuplée d’animaux en peluche…Il n’est donc pas étonnant que ses nuits soient habitées de rêves étranges et fantastiques : par exemple, ce songe qui revient constamment, où Rosaleen habite un petit village médiéval et est bercée par les histoires de loups et de loups-garous que lui conte sa vieille grand-mère. Ainsi, l’histoire de cette villageoise dont le mari disparaît lors de leur nuit de noce… Ou encore l’histoire de cette jeune fille pauvre qu’un grand seigneur a engrossée, puis abandonnée pour en épouser une  autre. Une autre fois, Rosaleen, se voit en petit chaperon rouge…

Je me souviens à sa sortie, avoir été un peu perdue dans toutes ces histoires qui s’entremêlent et de trouver ce film particulièrement étrange et particulier.

« Ce film s’aventure dans des régions inconnues ; il remonte aux origines de l’existence humaine, traite de l’essence de notre être » (Neil Jordan)

Le réalisateur reconnait l’influence évidente des contes de fées de Perrault ou Grim ainsi que la parenté avec le film de Jean Cocteau « La belle et la bête« . A noter que Christopher Tucker auteur des maquillages spéciaux et des scènes de transformation des hommes en loups, avait déjà travaillé sur « Elephant Man » et « La guerre du feu« . Le décorateur Anton Furst a, lui, créé les œufs d' »Alien« .

En raison des contraintes budgétaires et des craintes pour la sécurité, la plupart des «loups» de ce film sont en fait des chiens de berger belges dont la fourrure a été teinte. Pour certains des gros plans de Rosaleen (Sarah Patterson) interagissant avec le loup vers la fin de ce film, un vrai loup a été utilisé.

Mis à part les quelques plans d’ouverture alors que la voiture se dirige vers la maison, les extérieurs de la maison, la scène dans l’église et la scène de la cérémonie de mariage, le film entier a été tourné sur scène dans les studios Shepperton. Le décorateur Anton Furst a étudié les œuvres de Gustave Doré  et Samuel Palmer avant de concevoir les décors forestiers.

La Compagnie des Loups a obtenu le Prix spécial du jury au Festival d’Avoriaz 1985.

Fiche technique

Titre original : The Company of Wolfes Réalisateur : JORDAN Neil Scénario : Neil JORDAN, Angela CARTER Musique : George FENTON Photographie : Bryan LOFTUS Costumes : Elizabeth WALLER Montage : Rodney HOLLAND Décors : Anton FURST Pays : Grande Bretagne Date : 1984 Genre : fantastique Durée : 95 mn Interprètes : Sarah PATTERSON, Angela LANSBURY, David WARNER, Tusse SILBERG, Georgia SLOWE, Graham CROWDEN, Micha BERGESE, Terence STAMP Couleur

Publicité

Une réflexion au sujet de « La compagnie des loups »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s