9 mois ferme

Synopsis

Ariane Felder, 40 ans, adore son métier de juge d’instruction et y consacre sa vie. Elle est d’autant plus surprise quand elle apprend qu’elle est enceinte. Or, la célibataire endurcie n’a aucun souvenir d’avoir couché avec quelqu’un. Elle mène son enquête et découvre que le soir du 31 décembre, elle a fait l’amour complètement saoule avec un inconnu. Enfin, inconnu, pas des services de police : il s’agit de Bob, un psychopathe qui a mangé les yeux de sa victime…

Note : 3 sur 5.

Une Sandrine Kiberlain vraiment excellente, drôle et touchante, un Nicolas Marié, avocat bègue dans une scène de plaidoirie qui restera dans les annales, un duo Dupontel/Kiberlain qui fonctionne à merveille, bref, « 9 mois ferme » est pour moi une comédie déjantée parfaitement réussie.

Michelle Bernard-Requin, véritable juge que l’on voit dans le documentaire « 10e chambre – Instants d’audiences » en 2003, préside le procès dans le film. Elle a également conseillé Albert Dupontel sur la procédure juridique.

Entretien de Nicolas Marié par Vincent Adatte dans « Les podiums du FFFH » : 

« Albert a toujours le rôle principal dans le film, il est en même temps réalisateur, s’il y a des cascades à faire, c’est lui qui les fait et il est très pointilleux sur tout : sur le cadre, sur la lumière, sur le jeu des acteurs. Il peut même changer son texte puisque c’est lui qui l’a écrit, pendant qu’on tourne. Il a toutes les casquettes (…). Evidemment, si on n’a pas compris ça (…) on ne comprend pas ce qui peut apparaître parfois comme de la dureté mais qui est simplement une hyper concentration.

Quand Albert me l’a proposé [le rôle] on savait dès le départ, quand on en a parlé tous les deux, que c’est casse gueule. 

Y a un temps au cinéma qui n’est pas forcément le même que celui de la vie, qui n’est pas forcément le même que celui du théâtre. Mais le résultat des courses c’est que la complexité de l’histoire c’est que évidemment pour être drôle, il faut s’amuser. Mais s’amuser ça ne veut pas dire faire carbone à chaque fois, ça veut dire qu’à chaque prise on peut faire des choses différentes. Le problème, c’est que dans une contrainte comme celle du bégaiement, si vous bégayez trop à des endroits qui ne sont pas les mêmes d’une prise sur l’autre, vous n’arrivez plus à être raccord. Alors toute la difficulté était d’arriver à peu près à bégayer aux mêmes endroits mais pas complètement et pouvoir être raccord.

Le choix de Sandrine [Kiberlain], c’était un peu compliqué. Au départ, Albert voulais faire son film en anglais. En fait, il a rencontré Emma Thompson à plusieurs reprises qui était partante pour faire le film et y a eu trop de problèmes liés à la production avec les Anglais. Du coup, il a abandonné l’idée, il est revenu à Paris, il a casté, fait faire des essais à plusieurs comédiennes auxquels pour certains j’ai participé. Ça ne lui convenait pas. Aucune ne parvenait à trouver cet équilibre entre le comique et le tendre de Sandrine. Et puis c’est sa productrice qui a pensé à Sandrine Kiberlain, qui lui a proposé. Ils se sont vus et ça a collé tout de suite.« 

Fiche technique

Réalisateur : Albert DUPONTEL Scénario : Albert DUPONTEL Musique : Christophe JULIEN Photographie : Vincent MATHIAS (directeur), Jérôme PREBOIS (plateau) Son : Jean MINONDO, Nicolas BECKER, Gurwal Coïc GALLAS Costumes : Mimi LEMPICKA Montage : Christophe PINEL Décors : Pierre QUEFFELEAN Effets spéciaux : Guy MONBILLARD, Guillaume CASTAGNE, Cédric FAYOLLE Pays : France Date : 2012 (production) – 2013 (sortie) Genre : Comédie Durée : 82 mn Interprètes : Sandrine KIBERLAIN, Albert DUPONTEL, Nicolas MARIE, Philippe UCHAN, Philippe DUQUESNE, Bouli LANNERS, Christian HECQ, Gilles GASTON-DREYFUS Couleur

Une réflexion au sujet de « 9 mois ferme »

  1. Je suis allée le voir avec maman au cinéma, j’adore cette actrice..
    espère que tu vas bien, ma belle, mieux on va dire, il est tombé des trombes d’eau chez nous, ça nous a fait un bien fou, tout est ouvert en grand pour redescendre en température, ça fait du bien..
    un bon w.end à toi, je t’embrasse flo

    J'aime

Répondre à Florence Lefebvre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s