Monde de Narnia (le) : chapitre 1 : le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique

Quatre enfants, Peter, Susan, Edmund et Lucy sont envoyés dans un manoir à la campagne pour fuir Londres pendant la Seconde Guerre Mondiale. En jouant à cache-cache, Lucy découvre une armoire qui l’emmène dans un autre monde : Narnia. Autrefois paisible, ce pays magique est aujourd’hui gelé par la maléfique Sorcière Blanche. Celle-ci connaît la prophétie annonçant la venue d’enfants qui délivreront Narnia de son emprise.

J’ai lu les bouquins quand j’étais enfant et j’avais vraiment aimé. Pour le film, j’ai mis mon côté adulte dans ma poche, j’ai donc apprécié le film. 

Ce chapitre 1 fait partie de 7 ouvrages écrits entre 1950 et 1956 par C.S. Lewis et est en réalité le deuxième tome. 

Le choix des enfants 

« Je n’en ai rencontré que 2500 ! Je me suis adressé à Pippa Hall (…). C’est elle qui a trouvé Jamie Bell pour « Billy Elliot« . Je voulais des enfants qui soient plus que des simples acteurs. Je voulais qu’ils soient fait pour le rôle. (…) Sur plus de 2000 cassettes, j’en ai d’abord visionné personnellement environ 800. Certains des enfants, notamment Anna [Susan] et William [Peter] , se trouvaient dans ce lot. Je me suis inspiré de ce premier choix pour compléter la distribution. Je suis tombé sur Georgie [Lucie] beaucoup plus tard et je n’ai trouvé Skandar [Edmund] que quelques semaines avant la fin des auditions. » (Adrew Adamson)

Aslan

« Créer Aslan, personnage essentiel à l’histoire, a été un vrai défi car il fallait qu’il soit touchant et accessible malgré son omnipotence. Il doit susciter la sympathie et la tristesse au moment de sa mort. Pour cela, il faut l’humaniser, le rendre capable à la fois de gentillesse et de férocité. Comme dit le livre, ce n’est pas un lion apprivoisé. Il doit rester sauvage. La voix de Liam Neeson est à la fois puissante et chaleureuse. Il n’a pas été évident d’obtenir ce mélange. » (Andrew Adamson)

La Sorcière Blanche.

« Tilda Swinton est incroyable. J’ai pensé à elle pour le rôle de la Sorcière Blanche dès le début du projet. Intelligente, elle avait également un physique parfait pour ce personnage. Je l’avais vue dans plusieurs films. « Orlando » m’avait marqué. Le rôle du méchant n’est jamais plus facile que celui du héros. La Sorcière Blanche est très difficile à jouer parce qu’elle est devenue un symbole, celui du mal. Je savais que Tilda ne se limiterait pas aux stéréotypes et lui donnerait une autre dimension. » (Andrew Adamson)

Les créatures : 

« C’est le plus grand nombre de créatures jamais réalisées pour un film. Il y en a même plus que dans « Le seigneur des anneaux » dans lequel il y avait deux espèces principales, les Orcs et les Goblins. Dans « Le monde de Narnia », il y a 23 espèces différentes ! » (Howard Berger, créateur maquillage)

Titre original : The Chronicles of Narnia : The Lion, the Witch and the Wardrobe
Réalisateur : ADAMSON Adrew
Scénario : Ann PEACOCK, Andrew ADAMSON, Christopher MARKUS, Stephen McFEELY
Musique : Harry GREGSON-WILLIAMS
Photographie : Donald McALPINE
Son : Terry PORTER, Dean A. ZUPANCIC, Tony JOHNSON, Wylie STATEMAN (monteur)
Costumes : Isis MUSSENDEN, Richard TAYLOR
Montage : Sim EVAN-JONES, Jim MAY
Décors : Roger FORD
Effets visuels : Dean WRIGHT, Randy STARR, Bill WESTENHOFER, Jim BERNEY, Scott FARRAR
Pays : Etats-Unis
Date : 2005 (production et sortie)
Genre : Fantastique
Durée : 143 mn
Couleur
Interprètes : Georgie HENLEY, Skandar KEYNES, Anna POPPLEWELL, William MOSELEY, Tilda SWINTON, James McAVOY, Jim BROADBENT, James COSMO

3 Commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s