Dancing machine

Alan Wolf tient d’une poigne de fer, avec son ami Chico, un cours de « danse-jazz », la Manufacture. Sous ses yeux, au sortir du cours, Liselotte Wagner meurt d’épuisement après avoir été renvoyée. Ce n’est pas la première à mourir ainsi, révèle Ella à l’inspecteur Eparvier, son voisin. Eparvier va alors mener une enquête sur Wolf. Ancien danseur étoile, blessé dans un accident où son épouse est morte, Wolf a dû arrêter sa carrière….

Produit par Delon… Vaut mieux remarquez. Soupopistou, je te présente un excellent navet ! Ce n’est pas le best one, mais je dois dire que dans le genre, il est bien positionné. Ca joue mal, aucun acteur n’est vraiment crédible dans son rôle (même le danseur Patrick Dupond), on n’y croit pas (faut dire que Delon en prof de danse, ça me fait plutôt sourire). Ce film mérite un « Gérard ». Bref, à part si vous êtes un(e) acharné(e) d’Alain Delon, ne perdez pas votre temps (comme moi dans la recherche d’anecdotes que jamais je n’ai trouvées)

Réalisateur : BEHAT Gilles
Scénario : Marc CERRONE, Paul-Loup SULITZER, Loup DURAND
Musique : Marc CERRONE, PROKOFIEV
Photographie : José Luis ALCAINE
Son : Paul LAINE
Costumes : Marie-Françoise PEROCHON, Nikos APOSTOLOPOULOS, Issey MIYAKE, Emenegildo ZEGNA
Montage : Bruno BOISSEL
Décors : Frédéric ASTICH-BARRE
Pays : France/Espagne
Date : 1990 (production et sortie)
Genre : Thriller
Durée : 107 mn
Couleur
Interprètes : Alain DELON, Claude BRASSEUR, Patrick DUPOND, Tonya KINSINGER, Etienne CHICOT

4 réflexions au sujet de « Dancing machine »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s