Batman Begins

Synopsis

Fils d’un richissime industriel, Bruce Wayne a été traumatisé, enfant, par sa chute dans un puits abritant des chauves-souris. Rongé par la culpabilité après que ses parents ont été abattus dans une ruelle par un malfaiteur, il entreprend, à l’âge adulte, d’explorer jusqu’au moindre tréfonds de l’âme humaine. Il quitte Gotham City pour se rendre en Asie. Là, il rencontre le mystérieux Ducard, qui devient rapidement son mentor.

J’aime pas trop les « Batman » mais j’ai bien accroché avec celui-là.

Puisque le sens du devoir et de la loyauté d’Alfred envers Bruce Wayne lui rappelait la camaraderie militaire, Sir Michael Caine a basé la voix de son personnage sur celle d’un sergent qu’il connaissait quand il était dans l’armée à l’âge de 18 ans.

« Je me fais juste mon idée du personnage au fur et à mesure que j’avance dans le scénario. Je m’inspire de différents éléments de mon passé. C’est le privilège de l’âge. Ma mère avait l’habitude de faire la cuisine pendant la guerre, et quand nous étions évacués et recueillis dans des foyers très riches, il y avait beaucoup de maîtres d’hôtel avec qui elle travaillait. C’est ce qui m’a inspiré pour le background d’Alfred. J’en ai fait un soldat fort, loyal et dévoué. La voix d’Alfred, par exemple, est celle de mon premier sergent lorsque j’étais moi-même dans l’armée. » (Michael Caine)

Ce film a inspiré les producteurs de James Bond, Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, pour redémarrer la franchise de films de James Bond, et réinventer le personnage de l’agent secret britannique James Bond et le rendre beaucoup plus sombre et plus réaliste, avec « Casino Royale » (2006).

« Je ne m’intéressais pas vraiment au projet au départ dans la mesure o je le voyais comme un film dans l’esprit des précédents. Puis un ami à moi, qui est un grand fan de comic-books, m’a fait découvrir Arkham Asylum. Je ne m’attendais vraiment pas à une oeuvre de ce genre… Par la suite, j’ai lu Batman : « Year one » et « The Long Halloween » de Frank Miller. En fait, je ne m’étais jamais rendu compte à quel point le personnage était intéressant, car dans les quatre autres films ce sont les méchants les personnages les plus fascinants. Et là, j’ai réalisé que c’était Bruce Wayne/Batman le plus complexe… Par ailleurs, j’avais entendu dire que le prochain Batman serait un film au budget plus réduit, un film plus intimiste, plus sombre… J’étais intéressé jusqu’à ce que j’apprenne que le projet aurait un budget plus conséquent que prévu : mon intérêt est aussitôt retombé… Puis j’ai appris que Christopher Nolan avait été choisi pour réaliser le film : je ne pensais pas que les studios se lanceraient dans cette direction ! J’ai rencontré Christopher et j’ai réalisé que c’était ce film qu’il fallait que je fasse. » (Christian Bale)

« Je trouvais pratique que le personnage change de voix quand il endosse le costume, simplement pour masquer son identité. Je souhaitais également montrer comment il peut changer sa façon de penser et retrouver l’état d’esprit qu’il avait étant petit garçon, quand il promet à ses parents de les venger. C’est difficile de garder ce sentiment vivace, car ça ne devient vite qu’un souvenir et ça demande beaucoup d’énergie de faire remonter ces émotions à la surface. Tout devait donc être différent : sa voix, sa silhouette, sa personnalité. Ce personnage doit pour moi avoir une vie propre en tant que Batman : si c’est simplement Bruce Wayne qui se déguise, c’est un peu ridicule… Autant que si vous alliez dans la rue chasser les criminels habillé en chauve-souris. Il faut donc aller au plus profond du personnage, et ça passait pour moi par cette voix presque bestiale. » (Christian Bale)

Avant le début du tournage, l’écrivain et réalisateur Christopher Nolan a invité toute l’équipe du film à une projection privée de « Blade Runner » (1982). Après le film, il a dit à toute l’équipe : « C’est comme ça que nous allons faire Batman. »

« Pour moi, Bruce Wayne est le personnage central et le plus important à traiter, et aucun des précédents films ne l’avait véritablement abordé comme il le mérite. Le choix des méchants, une fois encore, consistait à retrouver l’esprit des plus grands James Bond qui offraient des méchants à la fois intéressants, mémorables et représentant une réelle menace pour le héros, mais sans pour autant lui faire de l’ombre. Je pense d’ailleurs que Ra’s Al Ghul, qui est apparu pour la première fois au début des années 70, en a été très fortement influencé. Quant à l’Épouvantail, c’est un adversaire récurrent dans les comics et qui, de plus, emploie la même arme que Batman, à savoir la peur qu’il inspire à ses opposants. Le choix s’est donc porté sur des adversaires qui reflétaient au mieux le même mode opératoire que Batman et non sur des critères purement excentriques et distractifs. » (Christopher Nolan)

Fiche technique

Titre original : Batman Begins Réalisateur : Christopher NOLAN Scénario : David S. GOYER, Christopher NOLAN Musique : James Newton HOWARD, Hans ZIMMER Photographie : Wally PFISTER (directeur) – David JAMES (plateau) Son : Peter LINDSAY Costumes : Lindy HEMMING Montage : Lee SMITH Décors : Nathan CROWLEY Effets spéciaux : Chris CORBOULD, Benjamin ESTERSON Pays : Etats-Unis/Grande Bretagne Date : 2005 Genre : action Durée : 140 mn Interprètes : Christian BALE, Michael CAINE, Lima NEESON, Katie HOLMES, Gary OLDMAN, Cillian MURPHY, Tom WILKINSON, Morgan FREEMAN Couleur

2 réflexions au sujet de « Batman Begins »

  1. Très intéressante étude du film par ceux qui l’ont fait !
    Il y a en effet dans ce Batman quelque chose de « bondien ». C’est aussi un film sur la peur, post 11 Septembre, qui joue sur les angoisses et les phobies.
    J’ai eu du mal à m’y faire mais aujourd’hui je le trouve très bon.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s