Le château ambulant

Synopsis

La jeune Sophie, âgée de 18 ans, travaille sans relâche dans la boutique de chapelier que tenait son père avant de mourir. Lors de l’une de ses rares sorties en ville, elle fait la connaissance de Hauru le Magicien. Celui-ci est extrêmement séduisant, mais n’a pas beaucoup de caractère… Se méprenant sur leur relation, une sorcière jette un épouvantable sort sur Sophie et la transforme en vieille femme de 90 ans. Accablée, Sophie s’enfuit et erre dans les terres désolées. Par hasard, elle pénètre dans le château ambulant de Hauru, et cachant sa véritable identité, s’y fait engager comme femme de ménage. Cette « vieille dame » aussi mystérieuse que dynamique va bientôt redonner une nouvelle vie à l’ancienne demeure.

Oui ce film a déçu, a été critique mais je lui trouve personnellement beaucoup de charme. Bref, j’ai aimé.

« Miyazaki a toujours réalisé des films en détruisant la grammaire cinématographique. Chaque fois, il a essayé de faire quelque chose de différent et il savait que pour ce film-là, il allait se faire critiquer. Mais ce n’était pas important pour lui. Il savait qu’il allait faire quelque chose d’encore plus iconoclaste que ses œuvres précédentes. Ce qu’il voulait faire c’était faire un film qui était important pour les spectateurs d’aujourd’hui. Il savait que « Le château ambulant » allait être comparé à ses autres films mais il s’inscrit tout à fait dans la démarche de destruction des règles de la grammaire de son cinéma et il était prêt à affronter ces critiques« . (Toshio Suzuki, producteur)

Dans la version japonaise, il n’y a qu’une actrice pour le doublage de Sophie. De nombreux membres du staff était contre l’utilisation d’une seule interprète mais Miyazaki y tenait. Pour lui, Sophie va changer d’âge, d’apparence, d’expressions mais pas de personnalité ni de pensées. Elle reste elle-même et cela se perdrait certainement si deux personnes différentes interprétaient son personnage. 

Mamoru Hosoda, travaillant à l’époque chez Toei Animation, fut premièrement choisi pour réaliser le film, mais quitta le projet lorsque la plupart de ses idées furent rejetées. Le départ d’Hosoda provoqua la mise en pause du projet, jusqu’à ce qu’Hayao Miyazaki reprennent le travail en février 2003.

« L’expérience que j’ai eu au studio Ghibli a été très enrichissante. J’ai été embauché à l’époque parce que le producteur du studio, monsieur Suzuki, souhaitait commencer à former de nouveaux réalisateurs. Et c’est comme ça que j’ai eu la chance d’être choisi par eux pour faire « Le château ambulant ». Hélas, je ne me suis pas entendu avec l’équipe d’un point de vue artistique et logistique, mais j’ai quand même beaucoup appris de cette courte expérience« . (Mamoru Hosoda)

Le design du château rappelle les créations de Jean Tinguely, sculpteur suisse et la ville de Sophie est calquée sur celle de Colmar.

Fiche technique

Titre original : Hauru no ugoku shiro ハウルの動く城 Réalisateur : Hayao MIYAZAKI Scénario : Hayao MIYAZAKI Musique : Joe HISAICHI, Yumi KIMURA Photographie : Atsushi OKUI Son : Kazuhiro WAKABAYASHI Animation : Kitarô KÔSAKA Montage : Takeshi SEYEMA Décors : Yôji TAKESHIGE, Norobu YOSHIDA Pays : Japon Date : 2004 Genre : film d’animation Durée : 119 mn Couleur

2 réflexions au sujet de « Le château ambulant »

  1. La « destruction des règles » c’est effectivement le credo de Miyazaki qui à chaque film semble vouloir se réinventer. Si certains thèmes traversent son œuvre, la manière de les proposer est à chaque fois surprenante, parfois déroute comme le chemin emprunté par ce « château ambulant ». J’aime énormément le travail de Hosoda mais je ne suis pas certain qu’il aurait su atteindre cette perfection de la mise en scène propre au génie de Ghibli.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s