Tous en scène

Synopsis

Dans le train qui l’emmène à New York, Tony Hunter, star à la dérive de la comédie musicale, surprend une conversation entre deux voyageurs, qui l’estiment fini. Abattu, Tony retrouve cependant son optimisme lorsqu’il aperçoit, sur le quai de la gare, une foule de journalistes et de photographes. Hélas, ceux-ci sont venus accueillir Ava Gardner, qui voyageait dans le même train. Le moral de Tony est au plus bas. Il retrouve enfin ses amis, Lester et Lily Marton, qui lui racontent le scénario d’une prochaine comédie musicale, dont la mise en scène sera signée par Cordova, la nouvelle coqueluche de Broadway. L’artiste monte des spectacles résolument dramatiques et pompeux…

Je l’avais vu il y a vraiment très longtemps, mais j’en garde un bon souvenir.

Après que Les et Lilly se soient disputés dans la ruelle, Les se dirige vers le bar de l’autre côté de la rue. En arrière-plan, il y a une affiche pour la comédie musicale « Every Night At Seven« . C’était le titre de la comédie musicale «Mariage royal» («Royal Wedding», Stanley Donen, 1951) dans laquelle Fred Astaire et Jane Powell ont joué.

Les personnages reflètent la vraie vie. Fred Astaire avait déjà envisagé la retraite, tout comme son personnage dans le film. Les personnages interprétés par Nanette Fabray et Oscar Levant sont basés sur les scénaristes du film, Betty Comden et Adolph Green. Le personnage de Jack Buchanan est basé sur José Ferrer, qui à l’époque produisait quatre spectacles de Broadway et jouait dans un cinquième.

Le film était à l’origine intitulé « I Love Louisa« , d’après l’une des chansons du film. Ce titre a ensuite été abandonné au profit de

«The Band Wagon», mais 20th Century-Fox détenait les droits sur ce titre, MGM a dû payer un 10 000 $ pour ces trois mots.

Plusieurs fois dans le film, on peut voir des chapiteaux de théâtre ou des affiches montrant le titre « The Proud Land » – en particulier dans le numéro de ballet « Girl Hunt« . C’est le titre d’un roman présenté l’année d’avant dans l’intrigue du film «Les ensorcelés » («The Bad and the Beautiful », 1952) de Vincente Minnelli .

Fiche technique

Titre original : The Band Wagon Réalisation : Vincente MINNELLI Scénario : Betty COMDEN, Adolph GREEN Musique : Alexander COURAGE, Adolph DEUTSCH, Conrad SALINGER, Arthur SCHWARTZ Photographie : Harry JACKSON Son : Douglas SHEARER Costumes : Mary Ann NYBERG Montage : Albert AKST Décors : Edwin B. WILLIS, Keogh GLEASON, Oliver SMITH Effets spéciaux : Warren NEWCOMBE Pays : Etats-Unis Date : 1953 (production) Genre : film musical Durée : 112 mn Interprètes : Fred ASTAIRE, Cyd CHARISSE, Oscar LEVANT, Nanette FABRAY, Jack BUCHANAN, James MITCHELL, Robert GIST, Lotte STEIN, Ava GARDNER (non créditée) Couleur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s