Cécile est morte

Cécile Pardon vient régulièrement à la PJ se plaindre de visites nocturnes dans l’appartement qu’elle occupe avec sa vieille tante, madame Boynet. Elle pressent des tentatives d’assassinat. Le commissaire Maigret ne prête guère attention à ce qu’il prend pour des divagations. Mais un jour, alors qu’il enquête sur la mort d’une femme retrouvée décapitée, Maigret apprend avec stupeur qu’il s’agit de Gilberte Pardon, la propre sœur de Cécile. Cette dernière est elle-même victime d’un assassinat quelques temps plus tard… 

C’est carré, bien filmé, Maurice Tourneur est quand même loin d’être un mauvais réalisateur mais c’est plutôt plat et il s’est particulièrement fourvoyé dans le choix du commissaire Maigret qui est exactement à l’inverse du personnage de Simenon. Bref, c’est regardable bien sûr mais décevant.

Réalisateur : TOURNEUR Maurice Adaptateur : Jean-Paul LE CHANOIS Musique : Roger DUMAS Photographie : Pierre MONTAZEL Son : Georges LEBLOND Montage : Gérard BENSDORP Décors : Guy DeGASTYNE Pays : France Date : 1944 (sortie) Genre : policier Durée : 90 mn Interprètes : Albert PREJEAN, Santa RELLI, André GABRIELLO, Yves DENIAUD, Luce FABIOLE, Jean BROCHARD, Marcel ANDRE N&b

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s