Spider-Man : Homecoming

Synopsis

La bataille qui a opposé les Avengers à Loki a ravagé la ville de New York. L’entreprise de construction d’Adrian Toomes est affectée à la reconstruction de la Tour Avengers, jusqu’à ce qu’une équipe gouvernementale réquisitionne le chantier. Avant de quitter les lieux, un des ouvriers de Toomes récupère un fragment de pierre extraterrestre. 

Je viens de voir « Spider-Man : Far from Home » au cinéma vendredi, ce matin j’ai donc visionné le premier volet « Homecoming« . J’ai beaucoup aimé, l’incarnation de Spider-Man par Tom Holland me plaît. M. a raison de dire que les « méchants » des Spider-Man sont les plus intéressants dans leur caractère, et donc on ne ressent pas vraiment d’antipathie ni de sympathie pour eux. Résultat, on veut les voir arrêtés mais pas forcément détruits. La meilleure scène est, à mon sens, la confrontation entre Tom Holland et Michael Keaton dans la voiture, juste avant d’aller au bal. Beau moment de tension.

La réalisation de « Spider-Man » a été confiée à Jon Watts par les producteurs Kevin Feige et Amy Pascal, convaincus par les précédents films du réalisateur : 

« Kevin et moi avons regardé « Cop Car« , que Jon a écrit et réalisé, et nous avons été très impressionnés. La performance des deux jeunes héros du film était tout simplement exceptionnelle. C’étaient des amateurs, mais il avait réussi à en tirer une performance d’acteurs remarquable, ils étaient très attachants, et la tension était palpable. Ce film nous a prouvé que Jon possédait le talent rare qui consiste à savoir raconter une histoire à travers l’action. » (Amy Pascal)

« Ce qui était important pour nous, ce n’était pas tant qu’il sache mettre en scène et filmer une grande séquence d’action, car beaucoup de réalisateurs savent le faire, mais que tout ce qu’il fasse soit dicté par la personnalité et l’humour de Peter Paker. » (Kevin Feige)

Pour préparer son rôle, Tom Holland s’est caché pendant 3 jours dans une école new-yorkaise.

« La chose la plus cool que j’ai pu faire pour ce film, ce fut de rejoindre secrètement une école new-yorkaise, dans le Bronx. (…) C’était très intéressant parce que les écoles new-yorkaises sont très différentes des écoles londoniennes : quand j’étais plus jeune, je devais porter un uniforme, il n’y avait que des garçons. Là, c’était la première fois que je fréquentais une école avec des filles. C’était aussi étonnant que sympathique. Sur place, je l’ai dit à une seule personne. Je lui ai dit ‘Hey, il faut que je te dise : en réalité, je suis Spider-Man’. Et il ne m’a pas cru… (…) Ce qui est une bonne chose en fait : si Peter Parker avait débarqué dans cette école et clamé à tout-va ‘Je suis Spider-Man’, tout le monde lui aurait dit ‘Tu mens, tu n’es pas Spider-Man’. » (Tom Holland)

Fiche technique

Titre original : Spider-Man : Homecoming Réalisateur : Jon WATTS Scénario : Jonathan GOLDSTEIN, John Francis DALEY, Jon WATTS, Christopher D. FORD, Chris McKENNA, Erik SOMMERS Musique : Michael GIACCHINO Photographie : Salvatore TOTINO, Peter ZUCCARINI Son : Eric A. NORRIS Costumes : Louise FROGLEY Montage : Debbie BERMAN, Dan LEBENTAL Décors : Oliver SCHOLL, Gene SERDENA Effets spéciaux et visuels : Adam HEINIS (effets spéciaux), Sam ASHFORD-ROWE, Jillian BARAYANG, Lara BERNERS, Mitchell CALLISCH, Megan GALBRAITH, Chelsea JOHNSTON, Dana JURCIC, James LEDWELL, Andrea ONUKWUBIRI, Svetlana TESNES (effets visuels) Pays : Etats-Unis Date : 2016 (sortie en France : 2017) Genre : Fantastique Durée : 120 mn Interprètes : Tom HOLLAND, Michael KEATON, Robert DOWNEY Jr., Marisa TOMEI, Jon FAVREAU, Gwyneth PALTROW, Zendaya, Donald GLOVER, Jacob BATALON, Laura HARRIER Couleur

2 réflexions au sujet de « Spider-Man : Homecoming »

  1. le fiston raffole de ce genre de film moi moins, le dernier que j’ai vu avec lui c’était batman .. lol.
    bon j’ai passé l’am avec maman qui va pas trop mal, mais a beaucoup pleuré hier et ce matin, maintenant faut qu’elle supporte le fait de ne plus avoir de chat, ça fait un grand vide..
    je t’embrasse, bon dimanche soir, bizou flo

    J'aime

  2. Je trouve quelques similarités entre le Vautour et Mysterio, tous nourrissent une rancœur envers la toute puissante firme Stark, qui peut d’ailleurs être interprétée comme une autocritique de la maison Disney (un petit air de famille entre le père Howard et ce bon vieux Walt je trouve…)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s