Astérix aux jeux olympiques

Astérix aux jeux olympiques

Astérix aux jeux olympiques

Synopsis

Pour remporter les Jeux Olympiques et permettre au jeune Alafolix d’épouser la princesse Irina, Astérix et Obélix devront affronter le machiavélique Brutus, fils de César, au cours d’une Olympiade.

Note : 0.5 sur 5.

Je sais que mon petit frère aime quand je fais une fiche sur un nanar. Ici c’est plus un navet. Et pour un navet, c’est un navet. Je dirais même qu’il fait partie du Top Ten des navets de ces dix dernières années. J’hésite même à le mettre Number One. Très bon cru dans le genre. On peut pratiquement tout critiquer. Je l’ai regardé en entier, si si ! Une performance parce qu’il fallait vraiment tenir le coup croyez-moi. Ce qu’il est long… mais long ! Les scènes sont interminables, parfois sans intérêt (ou souvent?).

Le scénario est censé s’appuyer sur une BD mais on se demande… A mon avis, Langmann a voulu faire apparaître un tas de personnalités et a construit son « scénario » autour d’eux. Je ne vois que ça pour que le résultat soit si… insipide !

Astérix aux jeux olympiques

Le summum, c’est la fin avec cette histoire d’invention du ballon qui permet l’apparition de sportifs tels Zidane ou encore Tony Parker : affligeant.

Allez, un petit point positif : le couple Adriana Karembeu / Sim (Agecanonix) est une bonne idée et je préfère Cornillac en Astérix que cette tête de fouine de Clavier.

Pour résumer, il ne suffit pas d’avoir des célébrités et un énorme budget (78 millions d’euros) pour faire un bon film, ça se saurait.

Consternant…

Astérix aux jeux olympiques
Astérix aux jeux olympiques

« J’adorais le scénario, j’adorais le méchant, j’adore les méchants pour les enfants. Je savais que c’était pour faire du Poelvoorde au sein d’Astérix. Il l’avait écrit sur mesure pour moi. Mais je me rappelle très très bien avoir vu Thomas avec Olivier Dazat qui a participé au scénario et (…) ils venaient de négocier le contrat du scénariste (chez l’agent de Poelvoorde et de Dazat) et puis Olivier Dazat s’est tourné vers moi et m’a dit : « On va te faire du sur mesure ». 

Il n’y a pas de relations avec Delon. Alain est gentil, il est très très solitaire donc c’est un homme qu’il est très difficile de percer. Il ne donne pas grand chose quoi. Tu ne sais rien de lui. (…) Il tourne, il s’en va. J’ai rien partagé avec lui mais ça m’aidait pour mon rôle puisque de toute façon je devais tuer mon père.

Il faut savoir que sur ce genre de plateau, si tu ne te défends pas bien, tu es vite mangé. Donc il faut te défendre. C’est un film très technique, c’est le premier film en numérique, donc tu as beaucoup de contraintes techniques, de contraintes avec les figurants, donc de deux choses l’une, où tu te laisses mener et personne ne regarde ce que tu fais ou tu te débrouilles tout seul. Et on était tous un peu livrés à nous même. J’allais vérifier tous les plans que je faisais » (Benoît Poelvoorde, entretien)

Fiche technique

Réalisateur : Thomas LANGMANN, Frédéric FORESTIER Scénario : Olivier DAZAT, Thomas LANGMANN, Alexandre CHARLOT, Franck MAGNIER Musique : Frédéric TALGORN Photographie : Thierry ARBOGAST Son : Jean GOUDIER, Jean-Paul HURIER, Marc DOISNE, Michel KHARAT Costumes : Madeleine FONTAINE Montage : Yannick KERGOAT, Vincent TABAILLON, Thibaut DAMADE Décors : Aline BONETTO Effets spéciaux : Christian GUILLON Pays : France/ Belgique/ Espagne/ Italie/Allemagne Date : 2008 (production et sortie) Genre : Comédie Durée : 113 mn Interprètes : Clovis CORNILLAC, Gérard DEPARDIEU, Alain DELON, Benoît POELVOORDE, Stéphane ROUSSEAU, Vanessa HESSLER, Jérôme LE BANNER, José GARCIA, Franck DUBOSC, Jean-Pierre CASSEL, Alexandre ASTIER, Zinedine ZIDANE, Michael SCHUMACHER, Tony PARKER, Jamel DEBOUZZE, SIM, Adriana KAREMBEU, Jean TODT, Amélie MAURESMO, Elie SEMOUN, Francis LALANNE, Jean-Pierre CASTALDI, Pierre TCHERNIA, Dany BRILLANT, Vincent MOSCATO Couleur

6 réflexions au sujet de « Astérix aux jeux olympiques »

  1. je ne l’ai pas vu ni au cinéma ni à la télé j’avais été voir avec kevin celui avec depardieu, il y a longtemps dans les années 2000 pas trop ma tasse de thé, mais kevin avait bien aimé lui.
    de retour de l’yonne, de l’anniversaire de ma tante qui a fêté ses 90 ans.
    une bonne fin de semaine bibi flo

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s