Babe, le cochon devenu berger

Un porcelet assiste au départ de sa famille pour l’abattoir. Lui-même prend le chemin d’une foire agricole et devient la propriété d’un fermier, Hoggett, qui l’emmène dans sa ferme. Le porcelet peine quelque peu à s’adapter. Peu à peu, Babe se familiarise avec son nouvel univers. Il se lie avec Ficelle, la chienne qui l’a pris sous son aile, et Ferdinand, le canard qui s’évertue à chanter le matin afin de se faire passer pour un coq et d’éviter de passer à la casserole. Babe finit par concevoir un projet audacieux. Et s’il devenait le premier cochon gardien de troupeau?

Joli conte. Ca m’a rappelé Les contes du chat perché de Marcel Aymé que j’ai adoré étant petite.

Jerry Goldsmith a initialement composé la musique du film, mais elle a finalement été rejetée pour son ton trop sombre. Niel Westlake a ensuite été amené à composer une partition plus légère.

Lorsque James Cromwell a reçu le scénario de « Babe », il l’a feuilleté pour voir combien de lignes il avait. Il a vu qu’il n’en avait pas beaucoup (171 mots de dialogue parlé et 61 mots chantés) et a pensé que ce serait un joli film facile. Ce qu’il ne réalisait pas, c’est qu’il aurait plus de temps d’écran dans ce film que dans n’importe lequel de ses films précédents

48 cochonnets ont été utilisés pendant le tournage pour le rôle de Babe. 56 dresseurs ont été nécessaires pour gérer plus de 500 animaux.

Oscar des meilleurs effets visuels, nominations pour l’Oscar du meilleur film, du meilleur réalisateur (il avait réalisé « Skippy le kangourou » 30 ans plus tôt), du meilleur second rôle (James Cromwell), du meilleur scénario adapté, des meilleurs décors et du meilleur montage.

Titre original : Babe Réalisateur : Chris NOONAN Scénario : George MILLER, Chris NOONAN Musique : Nigel WESTLAKE Photographie : Andrew LESNIE Son : Ben OSMO, Julian CHAN, Shane WALKER Costumes : Roger FORD Montage : Marcus D’ARCY, Jay FRIEDKIN Décors : Kerrie BROWN Effets spéciaux et visuels: Scott E. ANDERSON, Colin CAMPBELL, Charles GIBSON, Dave ROBERTS Pays : Australie/Etats-Unis Date : 1995 (production) – 1996 (sortie France) Genre : Comédie Durée : 91 mn Interprètes : James CROMWELL, Magda SZUBANSKI, Zoe BURTON, Paul GODDARD, Wade HAYWARD, Brittany BYRNES, Mary ACRES, David WEBB, Marshall NAPIER Couleur

2 réflexions au sujet de « Babe, le cochon devenu berger »

  1. mon fiston avait la cassette et l’a vu et revu, il aimait bien.. je me souviens d’un petit cochon qui est sur une branche il me semble et qui descend la rivière !!!
    te souhaite une bonne soirée ma elle espère que chez toi ça va, je t’embrasse bien fort, biz flo

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s